On A Tout Essaye France 2

On a tout essayé est une émission de télévisionfrançaise diffusée sur France 2 du au présentée par Laurent Ruquier, produite par Catherine Barma et réalisée par Serge Khalfon.

Historique[modifier | modifier le code]

D'abord diffusée un mardi sur deux en deuxième partie de soirée durant la saison 2000-2001 du [1] au [2], cette émission est diffusée en semaine en access prime time à partir du [3] et a pour but de commenter l'actualité de manière tantôt humoristique, tantôt plus sérieuse.

Le générique est un extrait de Vertigogo du groupe Combustible Edison.

En 2001, l'émission reçoit un 7 d'or dans la catégorie « Meilleure émission d'humour ».

L’émission est également diffusée le samedi durant la saison 2005-2006 sous le nom On a tout essayé... même le samedi puis On a tout essayé… même sans le patron présentée par Christine Bravo en 2006-2007. Du 18 au 22 décembre 2006, Philippe Geluck a remplacé Laurent Ruquier, absent pour « raison personnelle »[4].

À la rentrée de , On a tout essayé est remplacée par On n'a pas tout dit, la nouvelle émission de Laurent Ruquier. Plusieurs années plus tard, il attribue la disparition de l'émission à l'élection présidentielle de 2007 et la victoire de Nicolas Sarkozy, l'UMP n'ayant, selon le journaliste, pas apprécié que son candidat ait été tant critiqué et moqué pendant la campagne[5].

Laurent Ruquier déclare vouloir « refaire On a tout essayé à la télévision » à l'occasion du documentaire On n'demande qu'à le connaître diffusé le 27 décembre 2012 sur France 2[6].

Déroulement de l'émission[modifier | modifier le code]

L’émission commence par une séquence intitulée « La photo du jour » dans laquelle Laurent Ruquier refait l’actualité du jour à partir de photos trouvées dans la presse quotidienne nationale et régionale.

Ensuite se succèdent trois invités qui débattent avec les chroniqueurs sur un fait d’actualité du jour ou sur leur promotion. Les invités sont confrontés à une imposture de Dan Bolender (dans les premières années), à une fausse interview d'Hugues Delatte (joué par Raphaël Mezrahi), à un sketch de Florence Foresti (qu'elle interprète avec Laurent Ruquier sur un thème d‘actualité choisi, souvent en rapport avec l‘invité) ou de Mustapha El Atrassi (il vient également faire un sketch en rapport avec l’actualité).

Enfin, l’émission se termine par un jeu avec les chroniqueurs présents et le dernier invité :

  • « le KIKADIKOA » (septembre 2001 - juin 2004) : les chroniqueurs doivent compléter une phrase qu'une personnalité a dite dans l'actualité) ;
  • « le KIKADEKONE » (septembre 2004 - juin 2005) : les chroniqueurs doivent attribuer des points, allant de 0 à 30, à une personnalité proposée qui a fait l'actualité) ;
  • « le KIKAVUKI KIKAVUKOI » (septembre 2005 - juin 2007) : les chroniqueurs doivent deviner à quel fait d'actualité, ou à quelle personnalité fait référence la photo que l'animateur montre, et gagnent un nombre de points déterminé s'ils trouvent).

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

  • Ancien logo d' On a tout essayé de 2001 a 2006.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Équipe[modifier | modifier le code]

Philippe Vandel est le rédacteur en chef de l'émission. Sur le plateau, Laurent Ruquier est entouré chaque soir de six des membres de son équipe.

  • Franck Dubosc (chroniqueur) (2000-2003)
  • Claude Sarraute (chroniqueuse) (2000-2007)
  • Jean-François Dérec (chroniqueur) (2000-2005)
  • Maureen Dor (chroniqueuse) (2000-2006)
  • Gérard Miller (chroniqueur, portrait freudien de l'invité, entretien d'embauche) (2000-2007)
  • Isabelle Alonso (chroniqueuse) (2000-2007)
  • Philippe Geluck (chroniqueur) (2000-2007)
  • Isabelle Mergault (chroniqueuse) (2001-2005)
  • Valérie Mairesse (chroniqueuse) (2001-2007)
  • Sophie Garel (chroniqueuse, rubrique littérature) (2001-2007)
  • Éric Métayer (chroniqueur) (2001)
  • Jean-Luc Lemoine (chroniqueur, portrait de l'invité, parti dans On n'est pas couché) (2001-2006)
  • Jean Benguigui (chroniqueur) (2001-2006)
  • Annie Lemoine (chroniqueuse) (2001-2007)
  • Olivier Ranson (chroniqueur) (2001-2002)
  • Christine Bravo (chroniqueuse) (2001-2007)
  • Raphaël Mezrahi (chroniqueur, fausses interviews) (2001-2004)
  • Gilbert Rozon (chroniqueur) (2002)
  • Steevy Boulay (chroniqueur) (2002-2007)
  • Péri Cochin (chroniqueuse) (2002-2007)
  • Arnaud Gidoin (chroniqueur, sketches) (2002-2004)
  • Stéphane Pocrain (chroniqueur) (2002-2006)
  • Pierre Bénichou (chroniqueur) (2003-2007)
  • Elsa Fayer (chroniqueuse) (2003-2007)
  • Christophe Alévêque (chroniqueur, portrait de l'invité, bilan de la semaine) (2003-2007)
  • Caroline Diament (chroniqueuse) (2003-2007)
  • Isabelle Motrot (chroniqueuse, rubrique cinéma) (2003-2007)
  • Jean-Bernard Hebey (chroniqueur, rubrique musique)
  • Philippe Vandel (chroniqueur, zapping de l'invité) (2004-2007)
  • Jérémy Michalak (chroniqueur, rubrique Internet, semaine de l'invité) (2006-2007)
  • Mamane (chroniqueur, sketches) (2006-2007)
  • Virginie de Clausade (chroniqueuse) (2006-2007)
  • Roger Zabel (chroniqueur) (2006-2007)
  • Dan Bolender (caméras cachées)
  • Thierry Marquet (caméras cachées)
  • Jérôme Bonaldi (rubrique inventions) (2000-2007)
  • Florence Foresti (sketches, partie dans On n'est pas couché) (2004-2006)
  • Paul Wermus (rubrique scoops) (2006-2007)
  • Mustapha El Atrassi (sketches) (2006-2007)
  • Frédéric Martin (sketches) (2006-2007)
  • Manu Payet (sketches) (2007)
  • Maxim Martin (sketches) (2007)
  • David Farmer (sketches imitation)
  • Jérôme Daran (portrait de l'invité)
  • Frigide Barjot
  • Bernard Chapuis
  • Yvan Le Bolloc'h
  • Gaël Leforestier
  • Ginie Van De Noort
  • Maurad (canulars téléphoniques)
  • Maxime
  • Jean-Jacques Vanier
  • Anthony Martin

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Dans une interview au supplément télé du "Monde", Laurent Ruquier a donné une explication inattendue à l'arrêt, en juin 2007, de son émission "On a tout essayé". L'animateur a ainsi expliqué que ce programme qui a fait les beaux jours de l'access de France 2 pendant huit saisons (2000-2007), a été arrêté par la direction de France Télévisions pour des raisons politiques.

À lire aussi

TV

"Cash investigation" : Une plainte déposée contre l'émission de France 2 pour...

TV

"The Voice" 2018, épisode 7 : "T'as fini, non ? Parce que tu m'énerves"

Cinéma

"Ghostland" : L'une des stars du film avec Mylène Farmer, défigurée sur le...

"Ce qui a tué l'émission" a-t-il ainsi affirmé, "c'est l'élection présidentielle de 2007. L'UMP et Nicolas Sarkozy ont fait savoir à la chaîne qu'il n'était, selon eux, pas normal qu'on puisse les critiquer ainsi". L'animateur semble toutefois oublier les audiences en chute sensible de son émission au premier semestre 2007, quand elle est passée en l'espace de six mois de 20% de parts d'audience à moins de 15%...

Confiant qu'il "aimerait beaucoup refaire une telle émission", Laurent Ruquier a expliqué qu'un retour était cependant assez improbable : "je crois qu'en écoutant On va s'gêner sur Europe 1, la direction de France Télévisions n'est pas tellement rassurée !" a ainsi déclaré l'animateur d'"On n'est pas couché". Selon lui, "il y a une liberté de ton à la radio qu'il est difficile d'envisager à la télévision aujourd'hui". Et de poursuivre : "Même si l'on prend en exemple la liberté de Cyril Hanouna et de sa bande dans Touche pas à mon poste, n'oublions pas qu'il s'agit là d'une émission qui ne traite que des médias, et non de sujets plus épineux comme la politique".

"Revenir à 18h, je n'en ai pas besoin"

Un temps pressenti pour incarner le nouvel access de France 2, l'animateur avait finalement préféré renoncer à ce projet après avoir appris que l'émission serait programmée à 18h et non à 19h. Il s'en était d'ailleurs expliqué en juin dernier sur le plateau de "Touche pas à mon poste". "Moi, j'ai envie qu'on ait envie de moi. Et moi, la seule chose dont j'ai envie éventuellement, c'est d'un challenge, d'une émission de prestige, donc d'un 19 heures" avait-il déclaré à cette occasion. "Mais revenir à 18 heures, avait-il ajouté, je n'en ai pas besoin parce que mes journées sont assez chargées pour ça. Pour que j'aie la motivation et que j'en ai envie, il faut avoir une tranche qui me motive".

"Jusqu'ici tout va bien !"

C'est donc finalement Sophia Aram qui a hérité de la nouvelle émission. Intitulé "Jusqu'ici tout va bien !" et produit par Morgan Prod, le programme sera lancé le 15 septembre prochain. Autour de la table, six chroniqueurs devraient prendre place aux côtés de l'humoriste et reviendront sur l'actualité du jour "dans la bonne humeur". Ces personnalités seront chargées de multiples chroniques en plateau, de billets d'humeur et d'humour. Chaque jour, l'équipe de l'émission recevra un invité mystère, caché en régie, censé réagir et commenter l'actualité et les chroniques.

Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *